Bas du visage

Recadré-bas-du-visage-Shutterstock---copie-opt

La chirurgie du bas du visage peut avoir différents objectifs : l’embellir, le rajeunir, le féminiser ou au contraire le rendre plus viril… Des techniques non chirurgicales comme la toxine botulique et les fillers peuvent être également utilisées. Les techniques chirurgicale et médicales qu’elles soient  à visée de rajeunissement ou d’embellissement peuvent également être conjuguées pour obtenir des résultats sur mesures.

La bouche

La chirurgie esthétique de la bouche peut consister à : diminuer la distance entre le nez et la bouche car celle–ci augmente naturellement avec le temps ou est naturellement grande et cache le sourire. Cet effet est obtenu au moyen d’une cicatrice dissimulée(…) sous le nez augmenter les lèvres (supérieure et ou inférieure) au moyen de cicatrice dans la bouche, symétriser des lèvres disgracieuses ou endommagées, diminuer des lèvres trop épaisses suite à des injections de produits définitifs (silicone et autres).   Sans pratiquer de chirurgie, des injections d’acide hyaluronique permettent : d’augmenter le volume d’un lèvre affinée avec le temps (cette technique n’est pas adaptée lorsqu’il s’agit de lèvres trop minces dès la naissance), de lisser la surface de la lèvre sans augmenter le volume, de remonter légèrement le coin de la bouche.   Toujours sans chirurgie, des injections de toxine botulique permettent de : remonter les coins, symétriser une bouche asymétrique au sourire, corriger un Bunny Smile (sourire découvrant les gencives supérieures).

Le lifting de lèvres supérieures

Avec le temps, et la répétition des contractions de fermeture de la bouche, la distance entre la base du nez et le bord de la lèvre supérieure augment. Ainsi, les dents supérieures se découvrent de moins en moins au sourire, tandis que les dents du bas deviennent(…) de plus en plus visibles. Le lifting de lèvre rajeunit considérablement l’aspect de la bouche au repos et le sourire. La cicatrice se place à la base du nez, dans le nez et le long des narines. Elle est donc normalement peu visible. Il faut savoir que cette intervention ne permet pas d’augmenter le volume des lèvres, si une plastie d’augmentation type VY n’y est pas associée. Cette intervention, lorsqu’elle pratiquée seule, est légère et peut s’effectuer sous simple anesthésie locale.

Augmentation de volume des lèvres

Soit que le volume ait diminué avec le temps soit que les lèvres sont naturellement trop fines; beaucoup de patients souhaitent une augmentation des lèvres. La solution qui paraît évidente est l’injection de comblement. Il faut savoir que si cette technique donne(…) de bons résultats sur une lèvre amincie par le temps, elle est très peu efficace sur des lèvres qui ont toujours été minces. En effet, dans le cas des lèvres constitutionnellement minces, l’enveloppe muqueuse de la lèvre est trop « serrée » et le produit entraîne un abaissement et une avancée de la lèvre, ce qui donne l'aspect en bouche de canard. La seule solution est chirurgicale : elle consiste à apporter de la muqueuse de l’intérieur de la lèvre vers l’extérieur visible, au moyen d’une plastie dite en VY. La cicatrice est située à l’intérieur de la bouche. Cette technique peut se faire pour augmenter la lèvre supérieure et ou l’inférieure. Elle est réalisable chez tous les patients, pourvu qu’ils aient une bonne hygiène bucco-dentaire et ne fument pas. Cette intervention lorsqu’elle est pratiquée seule est généralement effectuée sous neurolept-analgésie en ambulatoire.

Le Lifting cervico-facial

Le lifting cervico-facial a pour objectif le traitement du relâchement de la peau du visage et du cou. Le lifting cervico-facial peut être complet : cou /joues /tempes ou, se limiter à l’ovale : cou /bajoues. Le lifting cervico-facial peut être réalisé isolément(…) ou associé à de nombreux autres gestes esthétiques sur le visage : lifting frontal, blépharoplastie (rajeunissement des paupières), canthopexie (élévation du coin des yeux), lifting malaire (action sur la zone centrale du visage), lifting de lèvres, lipofilling … Lorsque le lifting cervico-facial est pratiqué selon les techniques classiques de traction sur la peau et les muscles, il est peu efficace sur la zone médiane parce que la traction effectuée le long des cheveux est trop à distance du centre du visage pour agir efficacement sur les plis paramédians : sillons nasogéniens, plis d'amertume, et cordes cervicales. De plus en raison des risques de nécroses, cette traction doit rester limitée pour permettre une bonne cicatrisation. Enfin, l’élasticité naturelle des tissus provoque obligatoirement un relâchement secondaire favorisé par les mouvements du visage à la mimique. Lorsque le lifting cervico-facial est associé aux actions spécifiques du Face Recurve®, une meilleure action sur les plis paramédians sillons nasogéniens et les plis d’amertume est obtenue. Ceci grâce à des sections ciblées des faisceaux marqueurs du vieillissement des muscles de la mimique et à la remise en place des masses graisseuses situées en regard. On ne demande plus à la traction du lifting d'effacer des séquelles dues à l'action des muscles de la mimique. Le lifting est ainsi limité à la stricte résection de la peau excédentaire et on évite donc le risque d'aspect tiré que on pouvait avoir avec la technique classique. Traditionnellement, le lifting du cou est peu stable Les techniques chirurgicales classiques tirent la peau et les muscles en haut et en arrière et complètent l’action au niveau médian sous mentale par une incision pour effectuer une traction musculaire vers l’avant. Beaucoup de patients ayant entrepris un lifting cervico-facial voient le résultat se dégrader plus rapidement au niveau du cou. Ceci s’explique en grande partie parce que les cicatrices sont loin situées dans les cheveux mais aussi par la dynamique spécifique du cou  qui fait progressivement  disparaître l’angle entre le menton et le cou avec l’apparition de cordes cervicales musculaires, d’excès de peau et dans certains cas de graisse. Pour une meilleure stabilité du résultat sur le cou, le Dr Le Louarn utilise la technique du Hyolift, qu’il a mise au point. Cette technique permet de remonter les tissus dans l’angle cervico-mentonnier en les fixant sur l’os hyoïde, ce qui permet une bonne traction musculaire sous mentale et également une bonne traction vers le haut et en arrière des tissus du cou. Sans pratiquer de chirurgie, des injections d’acide hyaluronique permettent de : dissimuler des bajoues débutantes en injectant l’ovale du visage devant et derrière ces bajoues Toujours sans chirurgie, des injections de toxine botulique permettent de : lutter contre l’apparition des cordes cervicales (cette technique est d’autant plus efficace qu’elle est commencée tôt) Vous trouverez des informations détaillées sur le lifting cervico-facial  dans la fiche Lifting      -> lire

Les Thread Lift cervico faciaux

Grâce à l’avancée de la science et aux progrès chirurgicaux, la pose de fils tenseurs crantés permet aujourd’hui par une technique non invasive de remonter légèrement les tissus cervico-faciaux et donc d’obtenir un effet de rajeunissement modéré sur l’ovale et le(…) cou Il faut savoir que cette technique n’est pas adaptée lorsque : l’excès de peau est trop important (seul un lifting permettra de retirer la peau excédentaire et donc une action efficace sur le relâchement), la peau est très fine (les fils risquent de se voir notamment à la mimique), le visage présente un excès graisseux important (le poids de la graisse ne permet pas d’être efficace) En pratique, cette technique est réalisée au cabinet sous anesthésie locale. Le chirurgien insère les fils résorbables par le cuir le chevelu jusqu’aux zones à corriger et tire sur le fils remontant ainsi les tissus grâce au crantage. Le fils est alors coupé selon la tension désirée. Les résultats durent 1 à 2 ans

Le Lipofilling / La Lipostructure bas du(…)

Le lipofilling encore appelé lipostructure, liposculpture, lipomodelage, micro greffe de graisse, ou « Coleman » est la technique d'augmentation de volume la plus « naturelle » puisque c'est la propre graisse du patient qui est prélevée par liposuccion, puis qui(…) lui est réimplantée par injections. Cette technique permet donc de créer un volume, ou combler un creux, en utilisant la graisse du patient. Dans le bas du visage, le lipofilling est avant tout utilisé en association avec une liposuccion des bajoues pour combler les manques de volume en avant et en arrière des bajoues. Cette chirurgie permet d’estomper les bajoues et le pli d’amertume à condition que l’excès de peau soit faible sinon il faut y associer un lifting cervico facial pour retirer l’excès de peau . Le lipofilling peut aussi être utilisé avec succès sur le menton pour le lisser ou l’augmenter légèrement. L’alternative non chirurgicale du lipofilling est l’injection d’acide hyaluronique. Si cette technique permet d’excellents résultats, elle présente néanmoins l’inconvénient de devoir être renouvelée régulièrement.

La Génioplastie (Le Menton)

La chirurgie esthétique du menton peut consister à : Diminuer un volume osseux trop important ou asymétrique, Avancer un menton trop petit ou trop fuyant en ajoutant un implant ou de la graisse, Liposuccer un excès graisseux sous-mentonnier. Dans la(…) plupart des cas seules des incisions intra buccales seront pratiquées et le chirurgien réalisera l’ensemble de l’intervention par la bouche. Dans le cas d’une liposuccion du double menton, une petite incision est faite sous le menton pour passer la canule d’aspiration L’intervention peut être réalisée seule, ou éventuellement, lorsque c’est une amélioration générale du profil qui est recherchée, en même temps qu’une rhinoplastie (chirurgie esthétique du nez). Il faut attendre la fin de la croissance pour pratiquer l’intervention. Sans pratiquer de chirurgie, des injections d’acide hyaluronique permettent : D’augmenter légèrement le menton sans chirurgie (génioplastie médicale) que le manque de volume soit congénital, liées au recul du menton avec le  vieillissement, De lisser un menton froissé avec le temps Toujours sans chirurgie, des injections de toxine botulique permettent également de lisser un menton froissé avec le temps Il peut arriver que le problème esthétique soit en fait la conséquence d'une anomalie de l’articulé dentaire, qui projette ou recule trop le menton. Dans ce cas le Dr Le Louarn vous adressera à un chirurgien maxillo-facial pour mieux évaluer la situation. Le décision chirurgicale se prend alors après avoir consulter les 2 spécialistes.

Le Cou

La chirurgie esthétique du cou peut consister à : lifter le cou avec un lifting cervico facial (pour une bonne stabilité du résultat sur le cou, le Dr Le Louarn utilise la technique du Hyolift, qu’il a mise au point) liposuccer le double menton enlever(…) la pomme d’Adam lorsqu’elle est jugée trop proéminente Sans pratiquer de chirurgie, des injections d’acide hyaluronique permettent : de diminuer la profondeur des rides horizontales Toujours sans chirurgie, des injections de toxine botulique permettent de : lutter contre l’apparition des cordes cervicales (cette technique est d’autant plus efficace qu’elle est commencée tôt) Vous trouverez des informations détaillées sur le lifting du cou dans la fiche Lift du visage -> lire  

Toxine Botulique bas du visage

Dans le bas du visage les injections de toxine botulique peuvent être utilisées : en prévention et en traitement de la formation des rides d’expression : plis d’amertume, cordes cervicales pour symétriser et harmoniser la bouche par exemple en remonter un(…) coin par rapport à l’autre en agissant sur les muscles releveurs et abaisseurs, pour une action hydratante sur la peau ou les lèvres (mésobotox) Pour lisser un menton froissé avec le temps

Acide Hyaluronique bas du visage

Dans le bas du visage les injections d’acide hyaluronique peuvent être utilisées : pour estomper les rides d’expression, combler le pli d’amertume et le plis horizontal entre le menton et la lèvre et pli sous mentonnier (ce dernier est surtout visible de(…) profil) pour lisser la bouche, en corriger la forme ou en remonter les coins pour compenser la perte d’épaisseur de peau et l’éventuelle squelletisation induite par le vieillissement en corrigeant le creusement des joues pour augmenter légèrement le menton sans chirurgie (génioplastie médicale) que le manque de volume soit congénital, liées au recul du menton avec le  vieillissement pour lisser un menton froissé avec le temps pour dissimuler des bajoues débutantes en injectant l’ovale du visage devant et derrière ces bajoues