Les fesses

Le lift fesses

Lorsqu’avec l’âge ou après un amaigrissement, l’excès de peau induit a fait descendre les fesses et/ou leur a donné un aspect carré, fripé ou encore en goutte d’huile, le lifting de fesse permet de les remonter et de les regalber au prix d’une cicatrice située en(…) bas du dos, à l’emplacement de la ceinture d’un string. La technique utilise le lambeau Le Louarn Pascal, ainsi appelé car il a été mis au point et publié par ces derniers en 2002. Cette technique a d’abord été mise au point pour traiter plus harmonieusement la partie arrière des bodylifts dans les cas d’excès cutanés vraiment importants mais il est  devenue tout à fait classique de la réaliser  dans des cas beaucoup plus légers lorsque la patiente est motivée et prête à accepter la rançon cicatricielle.Il faut absolument éviter les liftings de fesses « sous fessiers » qui peuvent apparaître séduisants avec leur cicatrices placées sous la fesse mais qui conduisent à beaucoup de déconvenues car cette méthode tire les fesses vers le bas et la cicatrice est vraiment visible dans toutes les positions penchées en avant.Chez les femmes jeunes ne présentant pas d’excès de peau, mais des fesses plates et non tombantes, la solution est plutôt d’augmenter le volume par de la musculation, des injections de Macrolane (injection d’acide hyaluronique) ou un lipofilling (injection de graisses), voire des prothèses de fesses.L’intervention dure 1 à 2 heures et se déroule sous anesthésie générale avec une nuit d’hospitalisation.Aucune prise en charge par la Sécurité Sociale n’est possible pour cette intervention

Les prothèses de fesses

Venues du Mexique, les prothèses de fesses permettent de métamorphoser un postérieur plat, afin d’harmoniser le corps. Les implants fessier sont des prothèses en gel de silicone très cohésif (donc fermes) dont l’enveloppe en silicone polymérisé est très solide.(…) Ils sont spécialement conçus pour cette indication. Ces implants s’intègrent dans les muscles grands fessiers. Le résultat final est assez naturel puisque la consistance des prothèses est proche de celle des muscles. Le Dr Le Louarn définit la taille et la forme de l’implant en fonction des attentes et des caractéristiques morphologiques de la patiente ou du patient. La cicatrice est située au niveau du pli interfessier. Par une incision médiane unique de 5 à 7 cm environ,  un décollement dans l’épaisseur des muscles grand fessiers, est réalisé afin de créer les loges permettant de recevoir les implants. Il faut savoir que comme pour les prothèses de seins, la pose d’implants fessiers chez une patiente maigre à peau très fine manquera de naturel. Dans ce cas il est plutôt recommandé de faire de la musculation spécifique associé à des injections de Macrolane. Si la patiente présente suffisamment de graisse sur le reste du corps l’association prothèses de fesses et lipofilling  permet un résultat plus harmonieux et naturel.Le lipofilling est la principale alternative aux prothèses de fesses. Cependant le volume de graisse nécessaire pour avoir un résultat net nécessite de réaliser une liposuccion importante qui n’est pas possible chez les patientes maigres. L’autre alternative est l’injection d’acide hyaluronique (Macrolane) sous anesthésie locale. Cette technique est la plus simple et sans doute celle qui présente le moins de risques mais le coût est  élevé sur la durée compte tenu de la nécessité de renouveler régulièrement les injections en raison  de la résorption naturelle du produit.L’intervention dure 1 à 2 heures sous anesthésie générale avec 1 à 2 nuits d’hospitalisation. Les suites sont assez lourdes car la douleur peut être nette et il est interdit de s’asseoir pendant 1 semaine. Des soins infirmiers à domiciles sont indispensables pendant 15 jours Ni l’intervention, ni l’arrêt de travail (15 jours à 3 semaines) ne peuvent être pris en charge par la sécurités sociales

Le lipofilling des fesses

Le lipofilling des fesses permet sans faire appel à un corps étranger, d’augmenter le volume des fesses en réinjectant de la graisse prélevée ailleurs sur le corps du patient (dans les graisses de réserve). La greffe est ensuite réinjectée. Il faut ensuite que la(…) greffe prenne et pour cela il faut éviter la cigarette, les régimes et la gymnastique de muscles fessiers dans les semaines suivant l’intervention. Cette intervention présente un double bénéfice : plus de galbe fessier et moins de dépôts graisseux dans les zones de prélèvement - donc une silhouette redessinée. L’obstacle principal à l’intervention et qu’il faut disposer d’une quantité de graisse suffisante ailleurs sur le corps pour obtenir un résultat net. Il faut savoir que même après la période de prise de greffe, le volume injecté restera variable en cas de perte ou de prise de poids. L’intervention n’est donc recommandée que pour les patients ayant un poids à-peu-près stable. Les alternatives à l’intervention sont la pose d’implants fessiers et les injections d’acides hyaluroniques (Macrolane) associées ou non à de la musculation spécifique.L’intervention se déroule sous anesthésie générale avec une nuit d’hospitalisation compte tenu du nombre de zones de prélèvements.