Le ventre

Le ventre docteur claude Le Louarn

La Plastie Abdominale / Abdominoplastie

L’objectif de la plastie abdominale est de corriger l’aspect esthétique du ventre en retirant l’excès de peau. Souvent y sont associés la correction de l’excès de graisse et les traitements des éventuelles distensions musculaires présentes : diastasis et/ou(…) hernie. Le ventre sera ainsi regalbé au prix d’une cicatrice longue mais placé de façon à ne pas être visible en sous vêtements.La  plastie abdominale n’est pas utilisée: Si le ventre présente seulement un excès graisseux modéré situé entre la peau et le muscle et qu’une liposuccion associée au contrôle calorique suffit, Lorsque la graisse est située derrière le muscle autour des organes donnant un ventre bombé et qu’il n’y a pas d’excès de peau, seule une gymnastique abdominale journalière et le contrôle calorique permettent d’atteindre cette graisse non accessible à la liposuccion.Il existe 4 sortes de plastie abdominales : •    La technique standard : C’est la technique de chirurgie classique avec une dissection allant jusqu’au sillon sous mammaire, résection d’un fuseau de peau de la région situé sous l’ombilic (le nombril), traction de la peau sus-jacente et suture. L’ombilic est replacé en position normale grâce à une incision faite dans la peau abaissée. La cicatrice est placée au-dessus des poils pubiens et déborde dans les plis de l’aine. Cette technique présente des risques d’épanchement lymphatique persistant, d’hématome, de nécrose, abaissement de l’ombilic, cicatrice trop haute (barrant le ventre) •    La Mini-abdominoplastie : Elle est proposée par certains chirurgiens dans les cas de relâchement les plus légers. Le décollement est limité à la partie basse (sous ombilicale), et le fuseau de peau retiré est plus petit. Si la durée de cet acte opératoire est courte et qu’il est très facile à réaliser pour le chirurgien, cette technique présente les mêmes inconvénients que ceux d’une plastie abdominale standard. Il faut donc comprendre que mini abdominolastie ne veut pas dire mini risques. De plus cette intervention descend le nombril vers le pubis et remonte le pubis vers le nombril, ce qui peut être assez disgracieux •    La Reverse abdominoplastie : La peau n’est pas redrappée vers le pubis mais vers les seins et la cicatrice se situe sous ceux-ci. Cette intervention est rarement utilisée seule en raison de son indication limitée à la région haute de l’abdomen (sus-ombilicale) et de l’élargissement secondaire fréquent de la cicatrice dans sa partie médiane entre les deux seins, mais elle est utilisée au décours des bodylift supérieurs lorsque l’excès de peau est tel que deux bodylift doivent être associés pour obtenir un résultat favorable : bodylift supérieur et bodylift standard (inférieur) •    La Haute tension supérieure:  Le Dr Le Louarn a été le premier en 1992 à soutenir que dans les plasties abdominales, il fallait préserver les troncs lymphatiques pour éviter le séroma (cet épanchement lymphatique est la complication la plus fréquente de l’abdominoplastie classique). Il est aussi le premier en 1996, à proposer une dissection en tunnel pour préserver les vaisseaux sanguins. En 2000, il publie encore une amélioration, cette fois avec le Dr Pascal et finalise la Haute Tension Supérieure. La Haute Tension Supérieure est la technique de plastie abdominale la plus fréquemment utilisée aujourd’hui au point que les Brésiliens ont tenté d’en revendiquer la paternité. Cette technique répond à un triple objectif : éviter les risques d’épanchement lymphatiques, éviter les risques de bombement supérieur résiduel et limiter les risques de nécroses, tout en permettant de placer la cicatrice suffisamment bas dans les sous vêtements.L’intervention dure 1 à 2 heures, se déroule sous anesthésie générale et nécessite deux nuits d’hospitalisation. Pour que le résultat persiste, il faudra pratiquer 10 minutes de gymnastique abdominale tous les jours dès le mois suivant, et définitivement. Ainsi le corset musculaire recréé par le chirurgien est maintenu et la taille reste fine.Les plasties abdominales peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle  par la sécurité sociale lorsque la peau retombe en tablier et cache totalement le pubis.Vous trouverez des informations détaillées sur les abdominoplasties, dans la fiche Plastie Abdominale et ombilicoplastie -> lire

L’ombilicoplastie

On se moque du nombrilisme et des personnes incapable de s’intéresser à autre chose qu’à leur nombril mais l'ombilic est un élément déterminant de l’esthétique de l'abdomen. Sa forme et son emplacement font souvent la différence entre un ventre normal et un joli(…) ventre. Après de très sérieuses recherches, les chercheurs de l’université d’Helsinky ont mis en évidence que le nombril vertical ou en forme de T est plus sexy que le nombril horizontal. Anatomiquement, les chirurgiens expliqueront que chez la femme jeune et mince le nombril est normalement tiré vers le haut si le ventre ne présente pas de distension ni d’excès de peau. Il est classique de voir un nombril précédemment vertical s’horizontaliser après une grossesse. La distension de peau au cours de la grossesse n’est pas entièrement résorbée après l’accouchement même si la patiente retrouve son poids initial car l’élasticité du ventre a une limite. Comme l’a exprimé fort justement une patiente qui consultait pour une ombilicoplastie : « Docteur, cela se voit comme le nez au milieu de la figure ! », Frédéric Beigbeder (Au secours pardon) indique quand à lui avec la délicatesse qu’on lui connaît :  « Il y a des règles à respecter : ainsi le « nombre d’or » (1.61803399) qui est la hauteur de la pyramide de khéops divisée par sa demi-base. Si vous divisez votre taille par la distance sol-nombril, vous devez obtenir ce chiffre, qui doit aussi être égal à la distance sol-nombril divisée par la distance nombril-sommet du crâne. Sinon vous êtes imbaisable ». Certains patients se plaignent donc d’un nombril déformé suite à des interventions, des variations de poids ou une grossesse pour les femmes. L’ombilicoplastie à visée esthétique consiste alors, à faire rentrer un nombril trop saillant, à diminuer son diamètre ou à lui redonner une autre forme. C’est une intervention légère qui est réalisée habituellement sous anesthésie locale, en chirurgie ambulatoire.D’autres patients ne peuvent pas bénéficier d’une ombilicoplastie à visée esthétique limitée car ils présentent en fait une hernie ombilicale. Le plus  souvent présente dès la naissance, ce type de malformation résulte d’un défaut de fermeture de l'orifice ombilical à la naissance qui provoque une protubérance au travers du nombril avec des éléments normalement contenus dans l'abdomen comme de la graisse ou une portion d'intestin. Lorsqu’une hernie ombilicale apparaît à l’âge adulte, elle était généralement latente et s’extériorise à la suite d'un effort intense répété comme le soulèvement d'une charge, la toux chronique, la constipation chronique, ou d’une prise de poids importante (grossesse ou d’obésité). Les hernies ombilicales sont opérées par les chirurgiens digestifs. Lorsque le ventre nécessite en plus une abdominoplastie, les deux opérations peuvent être réalisées ensemble, un chirurgien digestif intervient avec le Dr Le Louarn si les organes digestifs sont en cause. Enfin certains patients présentent un nombril anormalement abaissé près du pubis suites à une mini plastie abdominale trop ambitieuse. Il y a deux solutions : •    Faire une plastie de fermeture à l’endroit du nombril abaissé pour refermer celui-ci et en recréer un nouveau artificiellement au dessus. Ce qui présente l’avantage d’une intervention légère mais présente l’inconvénient de laisser une cicatrice verticale visible en sous ombilical, à l’endroit du précédent nombril. •    Refaire une plastie abdominale Haute Tension Supérieure pour enlever toute la peau située entre le pubis et le nombril inesthétique et créer un nouveau nombril au bon emplacement. Cette alternative est particulièrement indiquée en cas d’excès de peau ou de distension musculaire sus-ombilicale (au dessus du nombril) Le nombril représente la filiation ou le « paraphe de l’humanité ». Bruno Viard parle de « l’ultime tatouage qui devrait nous interdire de penser je me suis fait tout seul » Dans ce contexte, on peut comprendre que l'absence d'ombilic soit très mal vécue par les patients. Pourtant, il peut y avoir de nombreuses raisons à une absence de nombril comme par exemple certaines chirurgies digestives, gynécologique, l'excision de tumeurs,… La chirurgie reconstructive permet de restaurer ce composant importante de l’identité. La discussion avec le chirurgien permet de choisir la technique de néo-ombilicoplastie la plus adaptée avec le minimum de rançon cicatricielle. Vous trouverez des informations détaillées sur le nombril, dans la fiche Plastie Abdominale et ombilicoplasties    -> lire