Le regard

Docteur cClaude Le Louarn zone anatomique le regard

Chirurgies des paupières et du regard

Les  quatre principales chirurgies esthétiques des yeux sont : •    La blépharoplastie inférieure et/ou supérieure est la chirurgie de paupière standard. Elle permet d’agir sur l’excès de peau et de graisse •    La canthopexie externe remonte les coins des yeux(…) et permet d’obtenir des yeux plus en amande •    La blépharoplastie d’addition (qui ajoute de la graisse) est le traitement de l’œil creux ou squelletisé •    Le lifting malaire concentrique permet un rajeunissement harmonieux des paupières inférieures et du centre du visage. Il permet d’agir les paupières inférieures, le creusement de l’œil, les cernes, les poches malaires et le début du sillon nasogénien

La blépharoplastie classique

En paupières supérieures, la blépharoplastie (chirurgie de paupière classique) consiste à retirer l’excès de peau et s’il y a lieu de graisse au moyen d’une incision placée au niveau du pli naturel de l’œil de façon à rendre la cicatrice indétectable.En(…) paupière inférieure, lorsqu’il n’y a pas d’excès de peau mais seulement de la graisse, on pourra placer la cicatrice en dehors de toute zone visible, à l’intérieur de la paupière inférieure (voie d’abord transconjonctivale). Par contre, s’il y a de la peau excédentaire à retirer (avec ou sans poches à retirer), la cicatrice sera placée à l’extérieur juste sous les cils de façon à être dissimulée par eux.Cette chirurgie « standard » permet avec une intervention simple et légère, une bonne amélioration sur le vieillissement du regard. Cependant, on peut lui reprocher dans certains cas, de produire un aspect « d’œil opéré » puisqu’une partie des signes du vieillissement du regard n’est pas traitée, notamment le creux des cernes : l’œil est plus lisse mais souvent plus creux et quelquefois aussi plus rond.La blépharoplastie n’est pas indiquée lorsqu’il y a un important excès de peau à retirer car si elle est trop ambitieuse, elle conduit facilement à un ectropion.

Le lifting malaire concentrique (CML)

Cette technique de rajeunissement centro-facial a été mise au point  par le Dr Le Louarn et publiée en 2005. Le lifting malaire concentrique agit sur l’excès de graisse situé dans les poches palpébrales et permet de corriger bien mieux que dans blépharoplastie(…) standard, l’excès de peau de paupières inférieures. Comme il remet  l’ensemble des tissus du centre du visage dans leur emplacement d’origine, le lifting malaire concentrique permet en plus, par rapport à la technique classique et avec la même incision située sous les cils, d’obtenir une remontée générale de la zone sous orbitaire. En conséquence,  beaucoup plus de peau de paupière inférieure est retirée que lors d’une intervention classique. Il est efficace sur les cernes, les poches malaires (grâce à une légère remontée des pommettes), Enfin il agit légèrement sur le haut du sillon naso-génien. Le lifting malaire concentrique est aussi utilisé chez les patients jeunes pour embellir un regard triste et descendu (« droopy eyes » en anglais). Il peut aussi être utilisé pour corriger une chirurgie standard ayant créé un œil rond. Enfin le lifting malaire concentrique est utilisé en reconstruction pour corriger les ectropions.

Canthopexie externe

La canthopexie consiste à remonter le coin des yeux soit parce qu’ils sont naturellement trop bas ou asymétriques, soit qu’ils se soient abaissés avec l’âge, ou suite à une intervention précédente de paupières inférieures, La technique classique de canthopexie(…) externe consiste à fixer le tendon du canthus au périoste (enveloppe fibreuse de l’os orbitaire externe). Le problème est qu’avec la répétition naturelle du clignement de l’œil qui tire fortement sur le canthus, la fixation est fragilisée avec le temps et l’effet s’amoindrit. Les chirurgiens formés aux techniques de reconstruction orbitaire préfèrent donc utiliser une technique plus sophistiquée mais plus stable dans le temps. : une fixation est réalisée entre le cartilage externe du tarse (extrême bord de la paupière inférieure) et un point de l’os orbital externe situé au dessus et en arrière. Cette technique utilise donc comme en reconstruction un passage au travers de l’os (fixation trans-osseuse). Quelle que soit la technique utilisée la cicatrice est située dans le pli palpébral externe

La blépharoplastie d’addition

La blépharoplastie d’addition, encore appelée lipofilling ou lipostructure des paupières consiste à dissimuler grâce à l’addition de graisse, les marques du vieillissement du contour de l’œil. Cette technique est particulièrement indiquée si les yeux sont « trop(…) creux » de naissance ou se sont « squelettisés » suites à des interventions précédentes trop agressives (trop de graisse a été retirée et les yeux se sont enfoncés dans leurs orbites).De la graisse de réserve prélevée sur le corps est réinjectée dans le contour orbitaire. En raison de la résorption graisseuse inévitable et aléatoire, le résultat peut s’avérer insuffisant ou même irrégulier. Une ré-intervention peut donc s’avérer nécessaire pour combler ou symétriser d’avantage. L’avantage du lipofilling des paupières est de traiter durablement les creux et les sillons du contour de l’œil avec une technique chirurgicale qui reste légère. L’inconvénient est la stabilité dans le temps du résultat car la graisse injectée varie de volume avec les variations de poids (en cas de prise de poids notable, les yeux risquent donc de présenter une sur-correction / un aspect bouffi). Le Dr Le Louarn ne préconise donc pas cette technique en dehors du cas des yeux très creux. L’alternative non chirurgicale est l’injection d’acide hyaluronique. Les résultats esthétiques sont comparables, mais la technique nécessite des séances d’entretien tous les 2 à 3 ans.

Traitement des ectropions

L’ectropion est non seulement disgracieux puisqu’il tire la paupière inférieure vers le bas, mais souvent invalidant puisqu’il expose la conjonctive à l’air. Qu’ils soient  congénitaux ou acquis (avec l’âge, suite à un accident ou encore suite une chirurgie de(…) paupière inférieure classique trop ambitieuse), les ectropions peuvent être traités chirurgicalement de manière à réappliquer la ou les paupières sur la cornée. Dans certains cas une greffe de peau sous ciliaire est proposé; dans les cas les plus sérieux, un lifting malaire concentrique est recommandé car cette technique permet de remonter beaucoup de tissus concentriquement vers la paupière inférieure, permettant ainsi de libérer de la peau devenue très nécessaire.